Fabrique de céramique Gentil & Bourdet

Billets pour Tag mosaïque

Fil des billets - Fil des commentaires

Canada Dry de G&B : encore un

dimanche 11 septembre 2011, par Gentil & Bourdet

Patrick Boschet de Mosaïque et Patrimoine m'a envoyé des photos de l'ancien "Hotel du Centre" d'Ussel (Correze) en me les présentant comme des mosaïques de Gentil & Bourdet.

Ce coup ci, il s'est fourvoyé, car nous nous trouvons ici une fois de plus en présence de Canada Dry de G&B comme je l'ai montré ici et ici. Mais il lui sera pardonné parce que peu de personnes peuvent démontrer la non attribution de ce genre de mosaïques à Gentil & Bourdet.

Ici, contrairement à Enghien, le doute s'installe rapidement (couleurs trop claires, sans doute, éléments trop petits ..), mais analysons, une fois de plus la chose :

On y voit des tesselles de remplissage bien alignées (très rare chez Gentil & Bourdet)
Des pétales en vraie forme de pétale alors que Gentil & Bourdet mettaient des ronds tout bêtes
Et ici des feuilles bleues un peu légères, G&B ont fait mieux (généralement avec un petit côté émaillé)

Bref, pas du Gentil & Bourdet, mais j'aimerais, une fois de plus, bien connaitre les auteurs de ces copies. Il y a derrière ce mosaïste, un céramiste qui fait ces petits éléments de grès. Qui est-il ? Voilà une question intéressante ..


Catégorie: france | aucun commentaire | aucun rétrolien

Chapelle de l'hôpital psychiatrique de la Celette à Monestier Merlines

mardi 6 septembre 2011, par Gentil & Bourdet

Patrick Boschet, de l'association Mosaïque et Patrimoine vient de me faire découvrir une nouvelle référence Gentil & Bourdet que nous ne connaissions pas : la chapelle de l'hôpital psychiatrique de la Celette à Monestier Merlines (Corrèze) C'est toujours agréable de découvrir une nouvelle référence, surtout de cette qualité La chapelle date de 1934, l'architecte est Jarrier, déjà bien connu pour diverses participations avec Gentil & Bourdet : les Thermes de Royat en 1913, la Bourboule en 1920, ou la pharmacie Gros à Clermont-Ferrand (1921) L'attribution a été authentifiée grâce au site de la mairie de Monestier-Merline. A noter que, à part l'église Saint Pierre du Gros Caillou (1913) dont on ne sait pas grand chose et dont la voute est détruite aujourd'hui, Gentil & Bourdet ont commencé à faire des chapelles au début des années 30
Allez, encore quelques belles images :
Un grand merci à Patrick pour cette découverte


Catégorie: Province | aucun commentaire | aucun rétrolien

Enghien-les-Bains : suite

dimanche 28 août 2011, par Gentil & Bourdet

De nouveau, j'ai un doute !! (D'aucuns diront, le doute m'habite, mais bon, l'heure n'est point à la galéjade !)

Concernant la maison, 74 Bd Cotte, j'ai bêtement cru en Mérimée tant il est vrai que vu de loin, cela ressemble furieusement à du Gentil & Bourdet

Mais à bien y regarder :

On y retrouve au centre 5 ronds qui ne sont pas en grès mais en mosaïque, comme ce que j'avais trouvé square de Montsouris

Les pétales blancs, semble t-il en grès, ne sont pas connues dans des références Gentil & Bourdet.
Par contre les feuilles bleues me posent problème. Elles semblent, d'après la photo que je vois, identiques à celles de Gentil & Bourdet, mais il faudrait une photo plus précise.

Enfin dernier détail qui me fait douter. Regardons la mosaïque du pavillon Verdurier à Limoges :

Les tesselles de remplissage sont mises un peu dans tous les sens, comme à Versailles alors que pour la maison du Boulevard Cotte, elle sont parfaitement alignées.

Nous nous trouvons ici en présence d'un parfait Canada Dry de Gentil & Bourdet, j'en suis persuadé. Je m'y suis laissé prendre un temps.

Mais bon sang! Que j'aimerai connaitre l'auteur de cette belle réalisation !


Catégorie: Region parisenne | aucun commentaire | aucun rétrolien

Mosaïques à Versailles et autres photos

Je vous ai parlé récemment des mosaïques bleues de Gentil & Bourdet.

Eli, une bloggeuse amie, fan d'art nouveau, qui s'est entichée de Gentil & Bourdet à mon contact, m'a envoyé tout plein de belles photos de réalisations sur Versailles. Ce sont des références connues, mais nous n'avions pas les détails de la réalisation.

Tout d'abord, la rue des missionnaires :. Architecte Brunet et date inconnue.

On constate que malgré le manque d'entretien, les mosaïques Gentil & Bourdet ont bien résistées au temps (Ils savaient faire des choses résistantes dans ce temps)

C'est du grand classique Gentil & Bourdet, avec ses pastilles rondes et ses feuilles bleues. Comme d'habitude, c'est très symbolique, on ne peut déterminer la nature exacte des feuilles. Et a bien y regarder, les ronds blancs donnent de loin un bel aspect aux fleurs.

Ici, on distingue bien la technique employée. C'est de la mosaïque bon marché, mais efficace pour le rendu.

Petit détails amusant, un claustra connu

On le retrouve dans les catalogues

Ensuite, nous avons l'immeuble de la rue Berthier Architecte, encore le fameux Brunet ,date inconnue.

On retrouve les feuilles bleues et les pastilles blanches

Mais la frise est moins courante. Ici Gentil & Bourdet ont fait quelque chose qui sort un peu de leur ordinaire.

A noter la présence du même claustra que rue des missionnaires :

En parlant de réalisations moins courante, Eli m'a aussi envoyé des photos du 29 rue du Louvre à Paris. Architecte Letourneau, 1908. (Elle est mordue, je vous dis)

Un immeuble bien défiguré par une rénovation malheureuse, mais ils ont conservé les céramiques, Ouf !! Nous n'avions qu'une photo éloignée. La réalisation est très originale pour Gentil & Bourdet. c'est la seule fois que je vois ce genre de motifs et ils n'apparaissent pas dans les catalogues. Simple mais efficace une fois encore.

Il n'y aurait eu la signature, je ne sais si j'aurai validé son attribution.

Un grand merci à Eli pour ces belles photos.


Catégorie: Region parisenne | aucun commentaire | aucun rétrolien

Soudain, le doute m'assaille ...

mardi 26 juillet 2011, par Gentil & Bourdet

Récemment, un article d'une blogeuse, fan d'Art Nouveau m'a remis la Maison GeschwindenHammer à Nancy en mémoire.
Superbe façade de 1905 des architectes Henri Gutton et Joseph Hornecker, décoré de grès et de mosaïque, ces éléments décoratifs étant attribués à Gentil & Bourdet

Effectivement, certains éléments sont sans conteste issus de cette fabrique :
Les balustres :(que l'on retrouve d'ailleurs à Fécamp dont notre blogeuse fit également un article)
Les métopes
On les retrouve dans les catalogues, ceci ne pose aucune contestation !!

Mais la mosaïque est plus troublante, même si Mérimée l'attribue à G&B

J'aimerai avoir tord, mais là j'ai un doute : Nous sommes en 1905 et Gentil & Bourdet n'ont pas fait à cette époque de mosaïque traditionnelle connue, surtout de cette qualité. Leur métier, alors, c'est la céramique, le grès flammé où ils excellent. Comme pour une rampe d'escalier (1903) de la villa Luc , toujours à Nancy, un "Chef d'Oeuvre".

En matière de Céramique, on retrouve à la même époque, d'autre ouvrages: des bibelots (vase, cendriers, etc..), de la fumisterie (cf l'Hotel d'Angleterre en 1903), ou de la décoration architecturale. On est à cette époque dans leur "coeur de mérier" et leur stand de l'exposition de liège de 1905 le montre bien. On y retrouve d'ailleurs l'escalier.
Pour la mosaïque il faudra attendre plus tard pour voir des très belles choses comme La société générale,
Contrexeville ou le Royal automobile club de Londres (dont j'ai fait un précédent billet )

Mais ces dernières sont des mosaïques qui sortent d'un certain classicisme. On y voit des incrustations de grès pré-formés qui sont leur touche personnelle :

Incrustations que l'on en retrouve pas dans cette fenêtre qui est d'un plus pur style académique et il faudra encore attendre quelques années pour les voir revenir à ce classicisme. (L'hotel Frugès est un bel exemple)

J'espère un jour pouvoir consulter des archives qui permettrons de lever ce doute, car cette fenêtre est tout de même un pur "chef d'oeuvre" et je serai chagriné que mon doute soit fondé.

PS : Merci à ELI et à son blog sur l'art nouveau pour les photos de la maison.


Catégorie: Province | 2 commentaires | aucun rétrolien

Cinema le Louxor et mosaïques egytisantes

jeudi 23 juin 2011, par Gentil & Bourdet

La participation de Gentil & Bourdet au cinéma Le Louxor nous est connu depuis logtemps grâce à une photo d'un catalogue :

Ce cinéma présente des mosaïques égyptisantes de toute beauté. Gentil & Bourdet ont fait d'autres mosaïques du même style et je vous convie à aller lire sur le site les amis du Louxor le très bel article sur le sujet écrit par le spécialiste de la question : Jean-Marcel Humbert.

A noter sur le même site tout plein d'articles forts intéressants, dont "Qui êtes-vous Mr Zipcy" (l'architecte du Louxor)


Catégorie: Général | aucun commentaire | aucun rétrolien

- page 1 de 2