Récemment, un article d'une blogeuse, fan d'Art Nouveau m'a remis la Maison GeschwindenHammer à Nancy en mémoire.
Superbe façade de 1905 des architectes Henri Gutton et Joseph Hornecker, décoré de grès et de mosaïque, ces éléments décoratifs étant attribués à Gentil & Bourdet

Effectivement, certains éléments sont sans conteste issus de cette fabrique :
Les balustres :(que l'on retrouve d'ailleurs à Fécamp dont notre blogeuse fit également un article)
Les métopes
On les retrouve dans les catalogues, ceci ne pose aucune contestation !!

Mais la mosaïque est plus troublante, même si Mérimée l'attribue à G&B

J'aimerai avoir tord, mais là j'ai un doute : Nous sommes en 1905 et Gentil & Bourdet n'ont pas fait à cette époque de mosaïque traditionnelle connue, surtout de cette qualité. Leur métier, alors, c'est la céramique, le grès flammé où ils excellent. Comme pour une rampe d'escalier (1903) de la villa Luc , toujours à Nancy, un "Chef d'Oeuvre".

En matière de Céramique, on retrouve à la même époque, d'autre ouvrages: des bibelots (vase, cendriers, etc..), de la fumisterie (cf l'Hotel d'Angleterre en 1903), ou de la décoration architecturale. On est à cette époque dans leur "coeur de mérier" et leur stand de l'exposition de liège de 1905 le montre bien. On y retrouve d'ailleurs l'escalier.
Pour la mosaïque il faudra attendre plus tard pour voir des très belles choses comme La société générale,
Contrexeville ou le Royal automobile club de Londres (dont j'ai fait un précédent billet )

Mais ces dernières sont des mosaïques qui sortent d'un certain classicisme. On y voit des incrustations de grès pré-formés qui sont leur touche personnelle :

Incrustations que l'on en retrouve pas dans cette fenêtre qui est d'un plus pur style académique et il faudra encore attendre quelques années pour les voir revenir à ce classicisme. (L'hotel Frugès est un bel exemple)

J'espère un jour pouvoir consulter des archives qui permettrons de lever ce doute, car cette fenêtre est tout de même un pur "chef d'oeuvre" et je serai chagriné que mon doute soit fondé.

PS : Merci à ELI et à son blog sur l'art nouveau pour les photos de la maison.