Gentil & Bourdet ont participés à la réalisation du plafond de la salle ovale , dite "salle des périodiques" de la Bibliothèque Nationale de France en 1906 avec l'architecte Pascal. Ils ont décorés tout le plafond de mosaïques. Cette salle n'est accessible aujourd'hui pour le commun des mortels, qu'au moment des journées du patrimoine.

Ce qui est vraiment dommage, c'est que vu le volume de cette salle, on ne peut pas apprécier la qualité des mosaïque. La salle fait en effet 43 m dans sa grande longueur et 18 mètres au plafond ! Vu d'en bas les décors doivent plus ressembler à de la peinture qu'à de la mosaïque.

Même en montant dans la plus haute galerie, on a du mal à se rendre compte

Pourtant, avec de bons yeux (enfin surtout avec un bon zoom), on commence à distinguer la mosaïque.

Avec un peu plus de zoom on voit mieux la mosaïque et on commence a apprécier le travail au niveau des rubans blancs par exemple.

Allez, pour le plaisir, encore un peu plus de zoom

On peut alors admirer la qualité du travail. Je pensais que la guirlande bleue était faite de feuilles bleues en grès, courantes chez Gentil & Bourdet, mais c'est de la vraie mosaïque. Par contre on trouve dans les guirlandes marron, d'un côté de petites feuilles beiges, de l'autres des motifs hexagonaux représentant des pétales. Contrairement aux mosaïques bleues bon marché, ils ont ici mis ces éléments non conventionnels avec justesse et parcimonie. (Quoi que les mosaïques bleues bon marché sont plus tardives, on retrouve les premières à Mexico en 1909)

Je n'oublierais pas de dire que ces superbes photos sont de Patrick Bloschet de Mosaïque et Patrimoine et que l'on peut en trouver d'autres ici

Pour finir, une petite vue à 360° de la salle, créée par VReality