Fabrique de céramique Gentil & Bourdet

Billets pour Tag Angers

Fil des billets - Fil des commentaires

Hangar à chaise à Angers

vendredi 4 mars 2011, par Gentil & Bourdet

Je vous ai parlé d'une rencontre fortuite avec les oeuvres de Gentil & Bourdet à Angers, le cinéma Palace

J'ai découvert aussi dans une revue d'architecture, une maison décorée de céramique G&B rue Fulton, mais hélas, un ravalement malheureux a du détruire ces décors.

Mais je n'étais pas au bout de mes surprises :

Comme j'habite Angers, Je vais régulièrement le samedi matin faire mon marché place Leclerc et traverse parfois le jardin du Mail pour aller chercher quelques sous place Lorraine dans un "mur qui crache" comme disent nos cousins Belges (j'adore cette expression ! Rien à voir avec ce qui nous intéresse, mais j'aime bien placer ce genre de chose)

Or un samedi, en manque de liquidités, je traverse donc le jardin du Mail pour rejoindre la banque la plus proche. Qu'est-ce qui m'a pris ? Ma bonne étoile m'a t-elle poussé ? Toujours est-il que contrairement à mon habitude, j'attaque le jet d'eau du jardin par la face Est (le jet d'eau est grand, ça rallonge de quelques dizaines de mètres). Il faisait un temps de chien et j'avais la tête enfoncée dans ma capuche, mais ma bonne étoile devait être têtue et a porté mon regard vers les petites constructions qui entourent le jardin.

Et là, ça a fait tilt dans ma tête, game over, same player shoot again ! Une de ces petites construction semble avoir des décorations connues. Je m'approche et là le gros lot, Tournesol, chardon, toute la panoplie du début XXème.

Pas du grand G&B, mais un bel exemple typique de leur production. C'est marrant que je n'ai pas vu ça plus tôt, c'est un coin que je fréquente quand même assez souvent et j'avais même fait un repérage un peu plus loin, avenue Jeanne d'Arc qui est plein de maison fin XIXè avec quelques céramiques et j'avais aussi regardé le kiosque à musique juste en face de ce bâtiments !

Une petite visite aux archives municipales m'apprend que le bâtiment en question est un hangar à chaises construit en 1914 avec effectivement des grès de Gentil & Bourdet (on retrouve aux archives des échanges entre la mairie et l'architecte)

Petite anecdote, en faisant mes recherches sur le web, j'apprends par la même occasion que la fontaine centrale du jardin du mail (modèle issu de l'exposition universelle de 1855) est au dessus d'une grosse citerne, qui servait à alimenter la ville d'Angers fin XIXème, début du XXème siècle. (mais c'est une autre histoire)


Catégorie: Province | aucun commentaire | aucun rétrolien

Un ancien cinéma à Angers

jeudi 3 mars 2011, par Gentil & Bourdet

J'habite à Angers depuis un certain temps. Au début de mes recherches sur Gentil & Bourdet, j'ai d'abord découvert en cette ville, le Cinéma Familia Cinéma devenu plus tard Cinéma Palace puis une galerie marchande. Cette découverte fût fortuite, je ne m'attendais pas à trouver, à Angers, une oeuvre de Gentil & Bourdet. J'étais, à l'époque, à la recherche de mosaïques, et c'est aussi bien les mosaïques de cet édifice que l'Hotel Continental (mosaïste Odorico) , tout proche, qui m'avaient attiré. Je dois avouer que la signature "gentil bourdet" sur le fronton de l'ancien cinéma, était la première (non connue de nous) que je découvrais ! Ce fût un grand moment !

Après quelques recherches, on trouve

En 1922, la société des Chocolats Poulain fait construire le Familia, rue Louis-de-Romain (futur Palace), premier bâtiment entièrement conçu pour l’usage du cinéma.

Sylvain Bertoldi Conservateur des Archives d’Angers (Les premières salles de cinéma angevines, Vivre à Angers, décembre 2000)

Le grand portail d'entrée de l'ancien cinéma le Palace situé à l'angle des rues Louis de Romain et Franklin Roosvelt est converti depuis 1983 en galerie marchande. Plus que son architecture et son décor sculté relevant d'une tradition académique, cet édifice conçu par R. Brot et M. Legendre mérite l'attention par sa belle mosaïque dont la composition florale est reprise sur la corniche des élévations latérales. Bien qu'ayant perdu tout son aménagement intérieur, il demeure un précieux témoin d'une architecture de cinéma d'entre-deux-guerres.

Images du patrimoine, région des pays de la Loire no 47 : Angers.


Catégorie: Province | aucun commentaire | aucun rétrolien

Du côté des tombeaux (suite)

jeudi 24 février 2011, par Gentil & Bourdet

Notre passion pour l'entreprise Gentil & Bourdet nous amène bien évidemment à rencontrer d'autres céramistes ou mosaïstes.

Mon dernier billet sur les tombeaux m'a rappelé une belle tombe vue au cimetière de l'Est à angers : celui de la famille De Guisti qui représente les trois âges de la vie.

"De Guisti est un compatriote d'Odorico [...] En 1927, il s'installe à son compte à Angers, rue du Lutin L'entreprise est à son apogée en 1940 où elle compte 90 employés répartis entre Angers et la succursale de Nantes" [1]

Il avait sa maison rue du lutin :

avec une bien belle fontaine dans la cour

[1] (Odorico mosaïste Art Deco - Hélène Géné)


Catégorie: Autres découvertes | aucun commentaire | aucun rétrolien