Je vous ai parlé l'autre jour de Gentil & Bourdet à la télévision. Je me plaignais du fait que l'on ne citait pas le mosaïste. Je pensais alors que l'on avait touché le fond, que l'on ne pouvait faire pire, et bien si ! On peut ! Après l'ignorance, le deni !

Dans l'ouest, entre Bretagne et Anjou a sévit Odorico, j'en ai déjà parlé dans un précedent billet. Début 2010 a eut lieu une exposition aux champs libres à Rennes sur ce mosaïste et cela a été l'occasion d'un reportage par l'AFP :

Le reportage est bien fait sauf que, à partir de la soixantième seconde, Fabienne Martin-Adam, commissaire de l'exposition nous dit sans sourciller :

"C'est le seul mosaïste qui va vraiment s'inspirer du motif art deco pour le transposer en mosaïque. En fait, on a pas d'autre mosaïste en France qui ait cette particularité de faire de l'art déco en mosaïque"

On croit rêver! D'autant plus que nous avions été sollicité pour fournir une reproduction d'une oeuvre de Gentil & Bourdet à l'exposition de 1925 pour illustrer l'influence de ces derniers sur Odorico !

Il va falloir qu'on m'explique maintenant quel style on trouve à Cambo les bains (Gentil & Bourdet)

à Toulouse (encore Gentil & Bourdet)

à la bibliothèque Carnegie de Reims (mosaïste Biret)


Visite de la bibliothèque Carnegie par Ville_de_REIMS

Sans parler de tout ce que l'on trouve en Pays Basque

Bon, j'arrête là, parce que je vais m'énerver.