Fabrique de céramique Gentil & Bourdet

Du Gentil & Bourdet à Porto

dimanche 22 mai 2016, par Gentil & Bourdet

Voilà pas mal de temps que j'ai délaissé mes recherches sur les oeuvres de Gentil & Bourdet, il est rare que je découvre une nouveauté. En avril dernier, je suis allé à Porto. C'est le dernier endroit où je m'attandais à voir des mosaïque, au pays des azulejos. J'ai bien trouvé un truc rigolo au palais de la bourse de Porto dans la cour des nations où une partie du sol est fait de veritables mosaïques mais pour la majorité, ce ne sont que des carreaux imitant la mosaïque.(Regardez bien, c'est quand même bluffant si on n'y prête pas garde)

porto3.JPG

Petits joueurs quand même (Bon, le reste du palais est quand même pas mal ...) Mais en me baladant sur la côte, à Foz do Douro, dans les jardins de Avenida de Montevideu, mes yeux ont été attiré par une fontaine

porto1.JPG

Elle me rapellait un peu la borne fontaine à Boulogne. Fontaine art-deco, assez peu courant dans le coin : le batiment art-deco emblématique de Porto est la casa de Serralves, Le jardin est superbe, mais la maison fait plus penser à un blockhaus, d'autant plus qu'elle est vide de tout meuble (Mais j'ai vu des photos d'époque, meublé, c'était pas mal)

Pour en revenir à notre sujet, en y regardant de plus près, j'ai remarqué une mosaïque au sommet de la fontaine qui me semblait familiaire.
porto2.JPG Après recherches, aucune mention du mosaïste, seul l'architecte Manuel Marques est cité dans les différents documents consultés, la fontaine date de 1931, mais pour moi, le doute n'est pas permis, la frise du sommet est issue des établissements Gentil & Bourdet. D'autant plus que notre architecte revenait d'un séjour en France.

Bon, c'est une petite réalisation qui, si je l'avais vu en France, n'aurait peut-être pas value une photo de ma part, mais dans le contexte portuguais a une toute autre valeur.

| aucun commentaire | aucun rétrolien

Miroirs et reflets

dimanche 1 janvier 2012, par Gentil & Bourdet

J'ai généralement une sainte horreur des immeubles béton & verre. Le quartier de la défense à Paris en est bourré. Mais parfois, ce genre d'immeuble peut montrer une certaine touche artistique. A Angers, boulevard Foch, nous en avons un bel exemple, l'immeuble qui habrite la Caisse d'épargne.

Cet immeuble se trouve sur le principal boulevard d'Angers. Ce dernier mélange avec malice de beaux immeubles XIXème ou début XXème avec des horreurs des années 70.

Entre autres, nous y trouvons le chef d'oeuvre d'Odorico, la maison bleue, qui aujourd'hui fait une bien pale figure. (Il a été proposé de rénover la façade, il y a quelques mois, la DRAC avait même débloqué les fonds, mais le syndic s'y est opposé. Sans commentaires)

Mais revenons à notre immeuble de verre. Venant de la rue d'Alsace, nous trouvons ce dernier face à nous.

Et là, le reflet de la maison bleue donne un effet, ma foi, fort sympatique.

On pourrait même croire que deux immeubles identiques se regardent de part et d'autre de la même rue.

Enfin, ça peut devenir complètement psychédélique.

Ca me rabiboche avec ces immeubles.

Mais point trop n'en faut !!!


Catégorie: Province | un commentaire | aucun rétrolien

Canada Dry de G&B : encore un

dimanche 11 septembre 2011, par Gentil & Bourdet

Patrick Boschet de Mosaïque et Patrimoine m'a envoyé des photos de l'ancien "Hotel du Centre" d'Ussel (Correze) en me les présentant comme des mosaïques de Gentil & Bourdet.

Ce coup ci, il s'est fourvoyé, car nous nous trouvons ici une fois de plus en présence de Canada Dry de G&B comme je l'ai montré ici et ici. Mais il lui sera pardonné parce que peu de personnes peuvent démontrer la non attribution de ce genre de mosaïques à Gentil & Bourdet.

Ici, contrairement à Enghien, le doute s'installe rapidement (couleurs trop claires, sans doute, éléments trop petits ..), mais analysons, une fois de plus la chose :

On y voit des tesselles de remplissage bien alignées (très rare chez Gentil & Bourdet)
Des pétales en vraie forme de pétale alors que Gentil & Bourdet mettaient des ronds tout bêtes
Et ici des feuilles bleues un peu légères, G&B ont fait mieux (généralement avec un petit côté émaillé)

Bref, pas du Gentil & Bourdet, mais j'aimerais, une fois de plus, bien connaitre les auteurs de ces copies. Il y a derrière ce mosaïste, un céramiste qui fait ces petits éléments de grès. Qui est-il ? Voilà une question intéressante ..


Catégorie: france | aucun commentaire | aucun rétrolien

Bibliothèque Nationale de France : salle des périodiques

mercredi 7 septembre 2011, par Gentil & Bourdet

Gentil & Bourdet ont participés à la réalisation du plafond de la salle ovale , dite "salle des périodiques" de la Bibliothèque Nationale de France en 1906 avec l'architecte Pascal. Ils ont décorés tout le plafond de mosaïques. Cette salle n'est accessible aujourd'hui pour le commun des mortels, qu'au moment des journées du patrimoine.

Ce qui est vraiment dommage, c'est que vu le volume de cette salle, on ne peut pas apprécier la qualité des mosaïque. La salle fait en effet 43 m dans sa grande longueur et 18 mètres au plafond ! Vu d'en bas les décors doivent plus ressembler à de la peinture qu'à de la mosaïque.

Même en montant dans la plus haute galerie, on a du mal à se rendre compte

Pourtant, avec de bons yeux (enfin surtout avec un bon zoom), on commence à distinguer la mosaïque.

Avec un peu plus de zoom on voit mieux la mosaïque et on commence a apprécier le travail au niveau des rubans blancs par exemple.

Allez, pour le plaisir, encore un peu plus de zoom

On peut alors admirer la qualité du travail. Je pensais que la guirlande bleue était faite de feuilles bleues en grès, courantes chez Gentil & Bourdet, mais c'est de la vraie mosaïque. Par contre on trouve dans les guirlandes marron, d'un côté de petites feuilles beiges, de l'autres des motifs hexagonaux représentant des pétales. Contrairement aux mosaïques bleues bon marché, ils ont ici mis ces éléments non conventionnels avec justesse et parcimonie. (Quoi que les mosaïques bleues bon marché sont plus tardives, on retrouve les premières à Mexico en 1909)

Je n'oublierais pas de dire que ces superbes photos sont de Patrick Bloschet de Mosaïque et Patrimoine et que l'on peut en trouver d'autres ici

Pour finir, une petite vue à 360° de la salle, créée par VReality


Catégorie: Paris | aucun commentaire | aucun rétrolien

Chapelle de l'hôpital psychiatrique de la Celette à Monestier Merlines

mardi 6 septembre 2011, par Gentil & Bourdet

Patrick Boschet, de l'association Mosaïque et Patrimoine vient de me faire découvrir une nouvelle référence Gentil & Bourdet que nous ne connaissions pas : la chapelle de l'hôpital psychiatrique de la Celette à Monestier Merlines (Corrèze) C'est toujours agréable de découvrir une nouvelle référence, surtout de cette qualité La chapelle date de 1934, l'architecte est Jarrier, déjà bien connu pour diverses participations avec Gentil & Bourdet : les Thermes de Royat en 1913, la Bourboule en 1920, ou la pharmacie Gros à Clermont-Ferrand (1921) L'attribution a été authentifiée grâce au site de la mairie de Monestier-Merline. A noter que, à part l'église Saint Pierre du Gros Caillou (1913) dont on ne sait pas grand chose et dont la voute est détruite aujourd'hui, Gentil & Bourdet ont commencé à faire des chapelles au début des années 30
Allez, encore quelques belles images :
Un grand merci à Patrick pour cette découverte


Catégorie: Province | aucun commentaire | aucun rétrolien

Enghien-les-Bains : suite

dimanche 28 août 2011, par Gentil & Bourdet

De nouveau, j'ai un doute !! (D'aucuns diront, le doute m'habite, mais bon, l'heure n'est point à la galéjade !)

Concernant la maison, 74 Bd Cotte, j'ai bêtement cru en Mérimée tant il est vrai que vu de loin, cela ressemble furieusement à du Gentil & Bourdet

Mais à bien y regarder :

On y retrouve au centre 5 ronds qui ne sont pas en grès mais en mosaïque, comme ce que j'avais trouvé square de Montsouris

Les pétales blancs, semble t-il en grès, ne sont pas connues dans des références Gentil & Bourdet.
Par contre les feuilles bleues me posent problème. Elles semblent, d'après la photo que je vois, identiques à celles de Gentil & Bourdet, mais il faudrait une photo plus précise.

Enfin dernier détail qui me fait douter. Regardons la mosaïque du pavillon Verdurier à Limoges :

Les tesselles de remplissage sont mises un peu dans tous les sens, comme à Versailles alors que pour la maison du Boulevard Cotte, elle sont parfaitement alignées.

Nous nous trouvons ici en présence d'un parfait Canada Dry de Gentil & Bourdet, j'en suis persuadé. Je m'y suis laissé prendre un temps.

Mais bon sang! Que j'aimerai connaitre l'auteur de cette belle réalisation !


Catégorie: Region parisenne | aucun commentaire | aucun rétrolien

- page 1 de 9